Imprimer

Entretiens

Mardi 16 Mars 2010

Réforme territoriale : "Le Grand-Besançon s'est construit sur des notions de cohérence territoriale et de solidarité territoriale."


Jean-Paul Vogel, DGS de la communauté d'agglomération du Grand-Besançon



Une ville centre de 120.000 habitants, entourée de 58 communes qui comptent entre 100 et 3.000 habitants. La communauté d'agglomération du Grand-Besançon s'est construite sur des notions de cohérence et de solidarité territoriales. Si elle a emprunté la voie de la mutualisation des services, elle a également eu recours à des prestations d'aides et de conseils, plus particulièrement dans les domaines des marchés publics, de l'ingénierie et de l'assistance à la maîtrise d'ouvrage. Ces prestations ont permis de compenser le désengagement opéré par les services déconcentrés de l'État, avec au premier rang les Directions départementales de l'équipement. 

Directeur général des services du Grand-Besançon, Jean-Paul Vogel pointe du doigt le prochain chantier territorial : la simplification des nombreux syndicats de communes, qui ont œuvré à la mutualisation des services. Il y a "nécessité d'une simplification du paysage intercommunal à ce sujet".


decors

ShareThis