Imprimer

Les colloques Connexité

Jeudi 13 Fevrier 2014

Ville intelligente, ville démocratique ?


 

Berger-Levrault - Chaire MADP-Sciences Po

Colloque " Ville intelligente, ville démocratique" - 13 février 2014

 

Les smart cities sont devenues l’un des grands sujets du moment. À juste titre, semble-t-il, car le mouvement vers les villes intelligentes, qui est sur le point de transformer profondément l’infrastructure de cette réalité politique, économique, sociale d’importance croissante que sont les villes par une multiplication exponentielle des interconnexions et des flux d’information, va inéluctablement aussi en affecter le pilotage, la gouvernance.

Nous ne devons donc pas attendre pour nous demander dans quels sens ceux-ci seront affectés et si les villes plus "intelligentes" seront des villes plus ou moins démocratiques que celles que nous connaissons. C’est l’objectif principal du colloque organisé le 13 février 2014 par Berger-Levrault en partenariat avec la Chaire "Mutations de l’action publique et du droit public" de Sciences Po.

 

Les allocutions d'ouverture ont été prononcées par Pierre-Marie Lehucher, directeur général de Berger-Levrault, et Jean-Bernard Auby, professeur à Sciences Po, directeur de la chaire MADP. Jean-Bernard Auby a assuré la présidence du colloque.

 

Ont participé à la première table ronde, "Les infrastructures de la ville intelligente : une nouvelle donne public-privé ?" :

  • Michel Micheau, directeur du Cycle d’urbanisme de Sciences Po, animateur de la table ronde
  • Vincent Aubelle, professeur associé au sein du département Génie urbain de l’université de Marne-la-Vallée
  • Catherine Bergeal, conseillère auprès du directeur général de l’Aménagement, du Logement et de la Nature, ministère du Développement durable et de l’Énergie
  • Karine Dognin-Sauze, vice-présidente Innovation et Nouvelles technologies de la communauté urbaine de Lyon
  • Éric Lesueur, directeur de l’Aménagement et des Nouveaux services urbains chez Veolia environnement

Ont participé à la deuxième table ronde, "Les données de la ville intelligente, Big Data et protection de la vie privée" :

  • Jean-Bernard Auby, professeur de droit public, directeur de la Chaire MADP à Sciences Po, animateur de la table ronde
  • William Gilles, professeur de droit public, directeur du master Droit du numérique à l’université de Paris 1
  • François Richard, directeur Partenariats et Règlementations d’Orange Smart Cities
  • Gwendal Le Grand, chef du service de l'expertise informatique de la CNIL

Ont participé à la troisième table ronde, "Citoyens et institutions de la ville intelligente : nouvelles relations et nouveaux équilibres" :

  • Julien Martin, maître de conférences à l’université Paris Descartes, animateur de la table ronde
  • Chloé Canton, chargée de mission démocratie locale à la mairie d'Asnières-sur-Seine
  • Emmanuel Heyraud, directeur de la Cohésion sociale et du Développement urbain à l’Association des maires des grandes villes de France
  • Pascale Luciani-Boyer, maire-adjointe de Saint-Maur-des-Fossés et membre du Conseil national du numérique

Ont participé à la quatrième table ronde, "La ville intelligente, ville démocratique ou cauchemar orwellien ?" :

  • Christophe Pouthier, directeur de la rédaction Connexité, responsable des rédactions Berger-Levrault, animateur de la table ronde
  • Dominique Boullier, professeur de sociologie à Sciences Po
  • Christophe Lladères, architecte urbaniste
  • Luciano Vandelli, professeur à l’université de Bologne, ancien ministre de la région Émilie-Romagne

Allocution de clôture :

  • Jean-Bernard Auby, président du colloque

decors

ShareThis