Imprimer

Actualités

Mardi 14 Fevrier 2017

Enfin des perspectives de carrière pour les Atsem ?

La ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, a reçu, ce 13 février, le rapport du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) portant sur les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (Atsem). Son premier engagement : que leurs missions soient mieux définies pour la rentrée prochaine. Pour cela des groupes de travail rassemblant élus et organisations syndicales vont être constitués dans les toutes prochaines semaines.

La ministre a par ailleurs annoncé le lancement d’une étude pour analyser les risques professionnels et proposer les moyens de les prévenir. Elle s’est également engagée, d’une part, à ce que les Atsem bénéficient plus facilement d’un droit au reclassement, soulignant au passage le rôle des employeurs, qui "doivent encourager les évolutions de carrières à travers la formation des agents", d’autre part, "à ce que les agents qui le souhaitent puissent plus facilement s’orienter vers d’autres métiers qui relèvent d’autres filières de même niveau ou de catégorie supérieure".

Annick Girardin a rappelé que "les 60.000 Atsem sont dans leur écrasante majorité des femmes (à 99%) et sont présents dans toutes les écoles de la République. […] Jusqu’en 1992, ils étaient recrutés comme agents d’entretien. Aujourd’hui, ils font partie intégrante de la communauté éducative".

Quant au rapport du CSFPT, il énonce 33 propositions relatives aux missions des Atsem, à leur déroulement de carrière, leur formation, aux conditions du concours, à leur environnement professionnel et à leur reclassement.

Aller plus loin

Le rapport du CSFPT

 

ShareThis