Imprimer

A la une

Jeudi 06 Octobre 2016

Vers un renforcement de la sécurité des établissements de santé

Le 3 octobre, à l’occasion d’une réunion de travail avec les fédérations hospitalières, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a présenté de nouvelles mesures pour renforcer la sécurité des établissements de santé et des professionnels qui y exercent. Il s’agit de prévenir à la fois les situations de violence ou d’atteintes aux biens et les risques d’attentats terroristes.

Ces mesures consistent en :
- un déploiement des patrouilles mobiles "Vigipirate-Sentinelle" sur les sites les plus sensibles ; en cas d’attentat, la sécurité des établissements de soins accueillant localement des victimes sera renforcée afin de prévenir le risque de sur-attentat ;
- l’élaboration par chaque établissement d’un plan de sécurité d’établissement (PSE) pour traiter les questions de sécurité dans leur globalité (attentats, systèmes d’information, etc. ;
- la proposition de formations aux professionnels et aux usagers du système de santé en matière de vigilance, de prévention et de réaction face à une menace d’attentat et aux violences ;
- l’investissement de 75 M€ sur les trois prochaines années (25 M€ par an), en particulier pour équiper les établissements, publics et privés, en matériel de vidéo-surveillance ou pour sécuriser les accès ;
- un renforcement de la sécurité des systèmes d’information des établissements. Un plan spécifique sera présenté prochainement.

Le ministère souligne que ces mesures viennent compléter les actions déjà mises en œuvre pour prévenir et lutter contre les situations de violence, qu’il s’agisse du développement des conventions santé-police-justice ou de la publication de fiches réflexes pour les professionnels.

Aller plus loin

Les violences en santé (dossier du ministère et accès aux fiches de signalement)

ShareThis
Connexite Premium

Publicité