Imprimer

A la une

Lundi 20 Fevrier 2017

Les trois quarts des Français pensent que les services publics locaux vont se détériorer

Si plus de la moitié des Français (54 %) se déclarent satisfaits des services publics locaux, les trois quarts sont persuadés qu’ils vont "plutôt se détériorer" à l’avenir, selon un sondage réalisé par Odoxa pour l’Institut de la gestion déléguée (IGD) et la presse régionale.

Ils sont en outre 74 % à estimer que les questions concernant l’investissement public dans les services locaux et nationaux sont "rarement" évoquées dans les débats politiques et électoraux. Ils sont encore plus nombreux (84 %) à juger que ce sujet constitue un aspect important dans les programmes des candidats. D’ailleurs 59 % des Français affirment qu’ils en tiendront compte dans leur vote.

Cependant, comparés aux quatre autres grands pays européens les plus proches de la France (Allemagne, Royaume-Uni, Italie et Espagne), nos services publics sont jugés de meilleure qualité par les Français. C’est bien le seul domaine où ceux-ci se considèrent mieux lotis que leurs voisins, ces derniers leur paraissant plus avantagés s’agissa nt par exemple de la situation du chômage (par 88 % des Français), de la croissance (86 %), du pouvoir d’achat (80 %), de l’immigration (78 %), ou encore, dans une moindre proportion, de la lutte contre l’insécurité et le terrorisme (51 %).

Aller plus loin

Les résultats du sondage Odoxa

ShareThis
Connexite Premium

Publicité