Imprimer

A la une

Vendredi 30 Septembre 2016

Transparence de l’action publique : le 4e Sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement ouvert du 7 au 9 décembre à Paris

Membre du Partenariat pour un Gouvernement ouvert depuis 2014, la France en a pris la présidence le 20 septembre dernier aux côtés de l’organisation World Resources Institute, spécialisée dans le développement durable et la lutte contre le changement climatique. Du 7 au 9 décembre, elle en accueillera le 4e Sommet mondial, rassemblant à Paris plusieurs milliers de participants, représentants des Etats, des parlements, des collectivités locales, des organisations non gouvernementales (ONG), du secteur privé. Son enjeu majeur : démontrer que le gouvernement ouvert a un impact sur la vie des citoyens et sur le fonctionnement de la démocratie.  A cette fin, le Gouvernement français annonce la mise à disposition des participants d’un catalogue mondial d’outils et de méthodes librement réutilisables qui permettent d’ouvrir et de partager la décision publique.

Rappelons que la Partenariat pour un Gouvernement ouvert rassemble des représentants des 70 Etats membres et de la société civile, qui souhaitent s’engager en faveur de la transparence de l’action publique et d’une meilleure association des citoyens à la prise de décision.

En rejoignant le Partenariat pour un Gouvernement ouvert/OGP (en anglais : Open Government Partership.OGP) la France s’est engagée à élaborer, en concertation avec la société civile, un plan d’action national. Celui-ci a été publié et transmis au PGO en juillet 2015 et couvre la période 2015-2017. Il comporte 26 engagements qui reposent sur 4 axes :
- rendre des comptes ;
- consulter, concerter et coproduire l’action publique ;
- partager des ressources numériques utiles à l’innovation économique et sociale ;
- ouvrir l’administration.

Enfin, dans la perspective de la COP21 qui s’est tenu à Paris en décembre dernier, le Plan d’action propose une application des principes du gouvernement ouvert aux enjeux du changement climatique et du développement durable.

Parallèlement, l’Assemblée nationale a publié son propre plan d’action : « Vers une Assemblée nationale du XXIe siècle »

Aller plus loin

Accéder au site de l’OPG (Open Government Partnership)

Accéder au site "Vers une Assemblée nationale du XXIe siècle"

Accéder au Plan national pour la France (sur le site de l’OGP)

ShareThis
Connexite Premium

Publicité