Imprimer

A la une

Mercredi 17 Decembre 2014

L'État prêt à aider à la constitution des projets éducatifs territoriaux

Toutes les communes et intercommunalités devront être couvertes par un projet éducatif territorial (PEDT) d’ici un an. Cette ambition du gouvernement pour assurer la qualité de la réforme des rythmes scolaires s’accompagne d’une hausse de l’engagement de l’État sur ce sujet.

À l’occasion de la séance de question au gouvernement au Sénat hier, François Bonhomme a exposé les difficultés des communes rurales à constituer leur PEDT, qui seul peut fonder le versement d’une aide de l’État  pouvant aller jusqu’à 90 € par enfants.

Le gouvernement lui a répondu en évoquant les deux grands volets de l’aide à la réforme en cours. Une aide financière tout d’abord, avec le fonds d’amorçage, dont la ministre Axelle Lemaire a affirmé qu’elle était en voie de pérennisation.

Une aide technique ensuite, pour aider à construire le projet éducatif territorial. Cette aide se décline en trois supports :

  • une circulaire sera très prochainement adressée aux services de l'État pour qu'ils accompagnent les communes ;
  • les groupes d'appui seront remobilisés
  • et des outils pratiques d'accompagnement mis en ligne.

Une telle aide sera nécessaire pour passer de 8000 communes couvertes actuellement à 36552…

Aller plus loin :

Question de François Bonhomme – Réponse d’Axelle Lemaire du 17 décembre 2014

ShareThis
Connexite Premium

Publicité