Imprimer

A la une

Jeudi 09 Septembre 2010

Retraites : le Gouvernement propose des aménagements à la marge

Pas moins de dix questions sur le thème des retraites ont été posées à François Fillon et Eric Woerth, mardi 7 septembre lors d'une séance de questions au Gouvernement agitée, à l'Assemblée nationale. La rentrée parlementaire était marquée par le début de l'examen du projet de loi sur les retraites.

Si le Gouvernement affirme qu'il ne reculera pas sur l'âge légal de départ à la retraite, des aménagements sont prévus sur la pénibilités et les carrières longues. Le projet de loi prévoit que les salariés ayant une incapacité reconnue à 20% pourront partir à la retraite à 60 ans au lieu de 62 ans. Le Gouvernement a proposé que les salariés dont l'incapacité est reconnue entre 10 et 20 % puissent également partir à 60 ans, après avis d'une commission. Nicolas Sarkozy a annoncé dans son discours, mercredi 8 septembre, qu'il souhaitait que le dispositif soit étendu aux agriculteurs.

Autre modification qui concerne les fonctionnaires cette fois : le dispositif permettant aux parents de trois enfants, ayant accompli 15 ans de services, de partir à la retraite sera finalement maintenu encore cinq ans.

Le président de la République a demandé à Eric Woerth de présenter des amendements sur la base de ces différents changements. Mais il a rappelé en conclusion de son discours qu''il n'est "pas question de laisser quiconque dénaturer la réforme car ce serait mettre en péril le retour à l'équilibre de nos retraites".

Aller plus loin
Discours de Nicolas Sarkozy
– 08/09/2010

ShareThis
Connexite Premium

Publicité