Imprimer

A la une

Mercredi 17 Aout 2016

Réserve opérationnelle : près de 1.000 citoyens français en préparation militaire gendarmerie d’ici au 31 août


Le 11 août, le Premier ministre, Manuel Valls, et le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, se sont rendus à l’école de gendarmerie de Montluçon où sont formés les réservistes de la gendarmerie nationale. Après l’appel lancé aux Français par le président de la République, suite à l’attentat de Nice, pour rejoindre les rangs de la réserve opérationnelle, quelque 2.500 d’entre eux ont exprimé leur volonté de servir dans la réserve de la gendarmerie ; "près de 1.000 seront entrés en formation PMG (préparation militaire gendarmerie) d’ici au 31 août", a précisé le chef du Gouvernement.

Précision : la réserve opérationnelle de la gendarmerie est composée de 26.000 hommes et femmes. Les stagiaires, âgés de 17 à 29 ans, sont, pour la grande majorité, des lycéens ou des étudiants. Au programme de la formation : des cours théoriques (présentation de l’organisation territoriale de la gendarmerie, de s »es missions, rôle du réserviste, etc.) et des exercices (ordre serré, marches, initiation au combat, etc.).

Le Premier ministre a par ailleurs évoqué les autres possibilités d’engagement pour faire face à la menace terroriste sur le sol français : "Il peut s’agir d’apprendre des gestes qui sauvent, de devenir volontaire chez les sapeurs-pompiers, de s’investir dans les associations de sécurité civile, de faire un service civique : autant de manières de se consacrer à l’intérêt général."

Aller plus loin

Tout savoir sur la PMG

 

ShareThis
Connexite Premium

Publicité