Imprimer

A la une

Jeudi 04 Septembre 2014

Les régions réclament plus de compétences dans l'éducation

Les régions assumeront pleinement leur nouveau rôle de passerelle entre l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur. Nouveau cœur de métier éducatif : la période lycée-licence (Bac – 3/bac +3), qui constitue plus une tête de pont dans la montée en compétence des régions qu’un aboutissement.

Parmi les initiatives en cours, l’aide aux familles, notamment avec la gratuité des manuels scolaires au lycée, sera maintenue. Dans le même temps, carte des formations professionnelles, service public régional de l’orientation et lutte contre le décrochage seront développés, comme le prévoient les lois de refondation de l’Ecole et sur la formation professionnelle et l’emploi. En particulier, le service public régional de l’orientation sera généralisé à compter du 1er janvier 2015, sur le modèle de ce qui est actuellement en place dans les régions Aquitaine, Auvergne, Bretagne, Centre, Limousin, Pays de Loire, Poitou-Charentes et Rhône-Alpes.

Le renforcement des compétences régionales dans le monde éducatif devrait se poursuivre avec la réforme territoriale. Par la voix de François Bonneau, l’Association des régions de France (ARF) s’est déclarée favorable au transfert des collèges aux régions.

ShareThis
Connexite Premium

Publicité