Imprimer

A la une

Mercredi 16 Juillet 2014

Les députés PS présentent une nouvelle carte composée de treize régions

Ce seront treize régions, et non quatorze, qui devraient composer la nouvelle carte issue de la réforme territoriale. À l’instar des Pays de la Loire et de la Bretagne, le Centre, qui devait auparavant être rattaché au Poitou-Charentes, restera seul. Les régions Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine fusionneront, tout comme le Nord-Pas-de-Calais avec la Picardie et l’Alsace-Lorraine avec la Champagne-Ardenne.

Le nouvelle carte, qui devrait être portée par un amendement du groupe PS, "prend en compte les volontés de coopération qui ont été déjà engagées par les élus" assurait Thomas Thevenoud lors du point presse du groupe SRC hier. L’histoire commune est prise en compte tout comme la complémentarité des économies des territoires.

La nouvelle carte a été adoptée à 73 voix contre 21 lors de la réunion du groupe socialiste à l’Assemblée nationale hier matin. Le projet de loi sur la délimitation des régions et le report des élections est arrivé hier soir en discussion publique dans l’hémicycle de l’Assemblée. Les débats porteront cette semaine sur le redécoupage des régions et le décalage du calendrier électoral.

Roger-Gérard Schwartzenberg, chef de file des députés radicaux de gauche, a déjà indiqué que les députés de son groupe ne voteraient pas le texte "en l’état actuel". Il dénonce une absence de concertation et une décision qui va "favoriser ou défavoriser tel dirigeant socialiste".

 

ShareThis
Connexite Premium

Publicité