Imprimer

A la une

Mercredi 30 Septembre 2015

PPCR : la modernisation sera lancée !

Manuel Valls a tranché : le projet sur la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations dans la fonction publique ne connaître pas l’échec. Il sera appliqué malgré le refus des syndicats majoritaires de le signer. La Confédération nationale du travail, Force ouvrière et Solidaires ont rejeté l’accord, mais le Premier ministre préfère s’appuyer sur l’accord (avec réserves) des autres syndicats. 

Comme il l’affirmait ce matin sur France Inter, cette décision d’appliquer la modernisation des parcours s’appuiera sur les 49 % de fonctionnaires représentés par les 6 syndicats signataires. En particulier, la fonction publique d’État prime puisque les 6 syndicats signataires représentent 59 % des fonctionnaires d’État. La CFE-CGC notamment a salué « la prise de responsabilité du gouvernement » mais a rappelé qu’elle  continuera à « faire valoir ses revendications lors des commissions de suivi de cet accord car de nombreux points restent à améliorer. » La FA-FP, tout en rejetant toute opposition entre des syndicats réformistes (les signataires) et des syndicats contestataires, soutient également l’application de l’accord qu’elle a signé.

L’annonce de l’application de la modernisation confirme la ligne gouvernementale, qui avait été annoncée par Marylise Lebranchu, de ne pas céder face aux revendications, notamment de dégel et de dynamisme du point d’indice, tout en refusant toute nouvelle ouverture du dialogue social. Le dialogue avait pourtant été le maître mot de la méthode employée pour aboutir au projet d’accord et était encore salué ce matin par le Premier ministre. Le projet d’accord qui sera appliqué prévoit toutefois un nouveau rendez-vous sur les points d’indice en 2016.

L’ambition de l’accord est de réformer les grilles des trois catégories de fonctionnaires (A, B comme C) pour les adapter à des carrières plus longues et assurer l’attractivité de la fonction publique en permettant plus de mobilité. Il sera sans doute encor chahuté lors de la manifestation du 8 octobre 2015.


ShareThis
Connexite Premium

Publicité