Imprimer

A la une

Vendredi 10 Janvier 2014

"Pour être efficace, l’Etat doit dépenser moins", paroles de président

"En même temps qu’il est sollicité, […] l’Etat est jugé trop lourd, trop lent, trop cher", a déclaré le président de la République, François Hollande, à l’occasion de ses vœux aux Corps constitués, le 7 janvier. Et d’ajouter : "Le réforme de l’Etat doit être conçue […] non pas pour l’affaiblir mais pour l’affermir. Réformer l’Etat, c’est le rendre plus efficace. Pour être efficace, l’Etat doit dépenser moins".

Un discours qui n’a sans doute pas été pour déplaire au Premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, qui, deux jours plus tard, lors de l’audience solennelle de rentrée de la Cour, a estimé que la dette "place notre pays dans une zone dangereuse [et que] les efforts jusqu’ici engagés ne suffisent pas à nous en dégager", rappelant que la dette publique a progressé de 220 milliards d’euros entre fin 2010 et fin 2013. Tout en ajoutant : "Ce constat, décevant et préoccupant, n’est pas en surprenant ; on n’efface pas en trois ans et dans une conjoncture économique déprimée, les conséquences de quarante années de déficit accumulés", avant de conclure : "L’effort, parce qu’il est plus lent à produire ses effets, devra être poursuivi plus longtemps et avec plus de ténacité".

Moralité présidentielle : "Ce n’est donc plus par les impôts que nous pouvons réduire nos déficits mais par des économies. Nous en ferions partout où c’est possible".

Aller plus loin

Les vœux de François Hollande

ShareThis
Connexite Premium

Publicité