Imprimer

A la une

Mercredi 09 Octobre 2013

Pour devenir professeur, présentez un niveau d'étude, pas un diplôme particulier

Par voie d’arrêté, le ministre de l’Éducation nationale a précisé les conditions pour présenter un des concours d’accès aux métiers de l’enseignement primaire et secondaire ainsi que des personnels d’éducation.

Cet arrêté est précieux sur la question du diplôme des candidats. Le décret du 29 décembre 2012  fixant des modalités exceptionnelles de recrutement dans certains corps enseignants et d'éducation relevant du ministre chargé de l'éducation nationale impose un recrutement au niveau master pour les personnels d’éducation, des professeurs certifiés des écoles et du second degré, des professeurs certifiés de l'enseignement technique, les professeurs d’éducation physique et sportive et des professeurs de lycée professionnel.

Le niveau master doit être entendu sous diverses acceptions. Le décret du 29 décembre 2012 prévoit que le candidat doit être au minimum « en première année d'études en vue de l'obtention d'un master ou d'un titre ou diplôme reconnu équivalent par le ministre chargé de l'éducation ». Ces diplômes équivalents peuvent être :

- tout autre diplôme conférant le grade de master à son titulaire,

- tout autre titre ou diplôme sanctionnant un cycle d’études postsecondaires de cinq années, acquis en France ou dans un autre Etat, et attesté par l’autorité compétente de l’Etat considéré,

- tout titre ou diplôme classé au niveau I du répertoire national des certifications professionnelles.

Pour les candidats aux seconds concours internes et aux seconds concours internes spéciaux, le diplôme demandé étant une licence, le ministère explique qu’il faut y inclure tout autre titre ou diplôme sanctionnant un cycle d’études postsecondaires d’au moins trois années, acquis en France ou dans un autre Etat et attesté par l’autorité compétente de l’Etat considéré ainsi que tout autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II du répertoire national des certifications professionnelles.

L’arrêté permet d’assurer les candidats ayant effectué leurs études dans des pays étrangers, et en particulier dans l’Union européenne que leur candidature sera acceptée. Toutefois, le master délivré par les écoles supérieures du professorat et de l’éducation sera sans doute le diplôme le plus utilisé par les candidats à de tels concours.

Aller plus loin :

Arrêté du 9 septembre 2013 relatif aux diplômes et titres permettant de se présenter aux concours externes et internes de recrutement de personnels enseignants des premier et second degrés et de personnels d'éducation relevant du ministre chargé de l'éducation nationale

 

 

ShareThis
Connexite Premium

Publicité