Imprimer

A la une

Mardi 16 Septembre 2014

Nouvelle dégradation de la santé au travail des agents territoriaux

Dans un communiqué daté du 15 septembre, la Mutuelle nationale territoriale (MNT), qui couvre quelque 460.000 agents, s’alarme d’une "nouvelle dégradation" de leur santé en 2013. Une dégradation constante depuis 2008 (+ 28%) qui s’est traduite notamment, l’an dernier, par une augmentation de 7 % du nombre d’arrêts de plus de trois mois.

"Cette dégradation du risque n’est pas liée à un absentéisme de circonstances", souligne la MNT. Elle est due à l’augmentation de la gravité des absences pour maladie : entre 2008 et 2013, la durée moyenne des arrêts en maladie ordinaire (moins de trois mois) a progressé de 32 %, selon la SOFCAP (société française de courtage d’assurance du personnel). Quant à la part des congés de longue maladie, elle augmente, elle aussi, régulièrement (+ 20 % en dix ans) : en 2003, les congés maladie longue durée touchaient 5 agents sur 1.000 ; en 2013, 6 agents sur 1.000 ont été concernés.

"Cette situation s’annonce durable", prévient la MNT. Elle est d’abord liée à l’âge : la population territoriale se caractérise par "un vieillissement marqué par rapport aux autres fonctions publiques et au secteur privé". Selon la mutuelle, elle est aussi la conséquence de la pénibilité des métiers, "les collectivités connaissant une forte proportion d’emplois techniques et physiques".

ShareThis
Connexite Premium

Publicité