Imprimer

A la une

Lundi 21 Novembre 2016

Une nouvelle convention Etat-région Île-de-France renforce le bouclier de sécurité francilien

La région Île-de-France et l’Etat ont signé une nouvelle convention relative à l’équipement de la police et de la gendarmerie nationale. Elle prendra effet au 1er janvier 2017 et s’inscrit dans le cadre du "bouclier de sécurité" voté en janvier 1016. Au programme, la relance des chantiers de rénovation et de réhabilitation des commissariats à laquelle ma région va consacrer 5M€. Ce soutien sera désormais étendu aux locaux de police municipale.

De même la police régionale des transports devrait pouvoir bénéficier de nouveaux équipements grâce à une participation plus forte de la région, qui annonce un doublement de sa capacité de financement de ses projets en matière de sécurité. En outre, le Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France)recrutera quelque 490 agents de sécurité et médiateurs supplémentaires, assurera l’équipement en vidéo-protection de 100 % des trains et bus d’ici 2021 et la sécurisation de plus de 70 gares routières d’ici 2017.

Autres annonces : la création de commissariats mobiles pour sécuriser notamment les sites touristiques franciliens et stopper ainsi les incivilités te les rackets dans les lieux de visite les plus fréquentés, ou encore le cofinancement avec l’Etat de centres et d’actions de déradicalisation en Île-de-France.

D’autres secteurs devraient faire l’objet de mesures de sécurité particulières : les lycées et les établissements relevant de la compétence régionale, les îles de loisirs et autres propriétés régionales, les communes et les EPCI/EPT d’Île-de-France, comme par exemple les petites communes de la grande couronne qui n’ont pas la possibilité de faire face seules aux cambriolages.

La région Île-de-France annonce avoir triplé son budget d'investissement en matière de sécurité pour atteindre plus de 18 M€ en 2016. Plus de 10 M€ sont consacrés à la sécurisation des lycées et 1,3 M€ à la sécurisation des îles de loisirs. 8,5 M€ sont consacrés à la rénovation des commissariats et casernes, au financement de systèmes de vidéo-protection dans les communes et à l'équipement des polices municipales (véhicules, gilets pare-balles, bâtons de défense, caméras embarquées).

A noter que quelque 13.388 policiers ont été blessés en 2015 et que le premier semestre 2016 a connu un bond de + 14% des policiers blessés par rapport au premier semestre 2015.

Aller plus loin

Le "bouclier de sécurité" de la région Île-de-France

ShareThis
Connexite Premium

Publicité