Imprimer

A la une

Mercredi 08 Juin 2016

La nouvelle commission "Laïcité et fonction publique" donnera la parole aux agents

Annick Girardin, ministre de la Fonction publique, a installé le 7 juin la commission "Laïcité et Fonction publique". Sa mission : "apporter des réponses cohérentes et concrètes aux agents de la fonction publique et à leurs employeurs, aux questions qu’ils se posent quant à l’application de laïcité et ses remises en cause".

Présidée par Emile Zuccarelli, ancien ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’Etat et de la Décentralisation, la commission est composée de 25 personnes, fonctionnaires, syndicalistes, élus locaux et chercheurs. Elle devra rendre son rapport – état des lieux et propositions – au dernier trimestre 2016. D’ici là, elle auditionnera régulièrement des agents publics confrontés à la réalité des atteintes à la laïcité et aux tensions en résultant (par exemple en milieu hospitalier ou à l’université). Lors de l’installation, la ministre a souligné son attachement "à ce que la parole soit donnée aux agents. Nous devons nous donner les moyens de les entendre, ce sont eux qui sont en première ligne".

A noter que l’Observatoire de la laïcité, qui assiste le Gouvernement depuis 2012 dans son action visant au respect du principe de laïcité en France, rappelle les trois principes sur lesquels repose la laïcité : "la liberté de conscience et la liberté de culte, la séparation des institutions publiques et des organisations religieuses, et l’égalité devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions". Et d’ajouter : de la séparation de l’Etat et des organisations religieuses "se déduit la neutralité de l’Etat, des collectivités et des services publics, non de ses usagers. La République laïque assure ainsi l’égalité des citoyens face au service public, quelles que soient leurs convictions ou croyances".

Aller plus loin

L’Observatoire de la laïcité

ShareThis
Connexite Premium

Publicité