Imprimer

A la une

Lundi 30 Janvier 2017

Le nouveau dispositif national d’assistance aux victimes d’actes de cyber malveillance s’adressera aussi aux collectivités territoriales

A l’occasion du Forum international de la cybersécurité 2017, qui a eu lieu les 24 et 25 janvier, le Gouvernement a annoncé la mise en place d’ici deux mois d’un nouveau dispositif destiné à lutter contre la cybercriminalité : "ACYMA", pour "actions contre la cybermalveillance". Objectif : aider les particuliers, les PME, mais aussi les collectivités territoriales face à d’éventuelles cyberattaques.

ACYMA s’appuiera, d’une part, sur des prestataires techniques de proximité et, d’autre part, sur les réseaux existants au niveau territorial, qu’il s’agisse des administrations de l’Etat (gendarmerie, police, représentants locaux de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) ou des collectivités et acteurs locaux (chambres consulaires, fédérations professionnelles, réseaux « transition numérique », etc.

Objectifs : mettre en relation les victimes via une plate-forme numérique avec des prestataires de proximité susceptibles de les assister techniquement, mettre en place des campagnes de prévention et de sensibilisation à la sécurité du numérique, créer un observatoire du risque numérique permettant d’anticiper.

Aller plus loin

Accéder au site de l’ANSSI

ShareThis
Connexite Premium

Publicité