Imprimer

A la une

Vendredi 10 Avril 2015

Lutte contre les déserts médicaux : un pacte national et 200 maisons de santé supplémentaires

Le 8 avril, les députés votaient un amendement au projet de loi de modernisation de notre système de santé mettant en place le pacte national de lutte contre les déserts médicaux pour "améliorer l’accès aux soins, en tout point du territoire". Deux objectifs essentiels : "promouvoir la formation et l’installation des professionnels de santé en fonction des besoins des territoires" et "accompagner l’évolution des conditions d’exercice des professionnels de santé, notamment dans le cadre des équipes de soins primaires et des communautés professionnelles de territoires". Précision : "Le pacte peut prévoir des actions spécifiquement destinées aux territoires particulièrement isolés".

La lutte contre les déserts médicaux, carte maîtresse pour l’égalité d’accès de tous aux soins de proximité, passe notamment par le développement des maisons de santé pluridisciplinaires. "Nous devons rendre les territoires ruraux plus attractifs pour le personnel médical", avait d’ailleurs déclaré le Premier ministre, Manuel Valls, le 13 mars dernier, à l’occasion du comité interministériel consacré aux ruralités. Il avait annoncé alors la création de 200 maisons de santé supplémentaires, dès cette année, dans des communes faisant partie du réseau de bourgs-centres, en plus des 600 déjà en activité. Une mesure doublement bénéfique : pour les patients, pour qui c’est un accès plus facile aux médecins spécialistes, pour les médecins, pour qui c’est une incitation à s’installer dans ces territoires.

Aller plus loin

Le projet de loi (texte de la commission des affaires sociales)

ShareThis
Connexite Premium

Publicité