Imprimer

A la une

Jeudi 08 Janvier 2015

Liberté d’expression !

La liberté d’expression est aujourd’hui publiquement en deuil. Elle porte le deuil de représentants parmi les plus actifs et les plus symboliques. Pour reprendre l’analyse de Patrice Gueniffey dans son livre sur La politique de la Terreur, l’assassinat de représentants symboliques a pour fonction première de donner toute sa force à la menace que l’on veut précisément faire peser sur cette liberté d’expression.

Or, il faut le rappeler, celle-ci est constitutive de la République et de la démocratie. Sans elle pas de contre-pouvoir, pas de débat. La presse a pour vocation d’informer le citoyen et d’animer le débat public. À travers ses questionnements, ses analyses, ses mises en perspective, l’information change de statut : elle s’enrichit, devient connaissance et permet à tout un chacun d’acquérir sa propre opinion, d’élaborer son propre savoir. Une opinion qui est le soubassement de la vie politique et publique, un savoir qui permet de les "éclairer".

Comme "nous savons toujours plus que nous en pouvons dire", le dessin peut utilement venir compléter la parole et l’écrit. Le grand Duduche de Cabu en est un témoignage vivant : sa posture physique démontre, au-delà de ses propos, combien il sait faire siennes les connaissances qui lui sont enseignées et combien nous devons tous exercer notre esprit critique ! Nous sommes tous à notre manière des "grands Duduche".

La liberté d’expression est aujourd’hui publiquement en deuil. Nous avons le devoir de la défendre et de la faire vivre…

ShareThis
Connexite Premium

Publicité