Imprimer

A la une

Lundi 02 Decembre 2013

ISAE : un geste du ministère vers les enseignants ... mais pas tous !

La première tranche de l’indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves vient d’être versée aux professeurs des écoles, matérialisant une réforme tant symbolique que financière lancée cet été.

L’ambition du gouvernement avec ce versement est tout d’abord de réaffirmer l’attention qu’il porte aux enseignants du primaire et ensuite d’opérer un rapprochement en termes de traitement avec les professeurs du secondaire. À cet égard, outre l’indemnité, le ministère de l’Éducation nationale prévoit une augmentation nette du nombre d’admis hors-classe, avec un taux de 3 % (contre 2 % actuellement).

Prévue initialement pour être versée avant le 31 décembre, elle a été versée de manière anticipée au mois de novembre. Si tous les enseignants du primaire devaient la toucher à la lecture du décret d'août 2013, la circulaire d'application en a néanmoins exclut les professeurs dans les classes de SEGPA, d’EREA, d’ERPD, d’ULIS et de classes relais. La rue de Grenelle explique que les enseignants de ces classes touchent déjà une indemnité dites « heures de coordination et de synthèse ». 

Les syndicats enseignants s’opposent vigoureusement à cette distinction, comme en témoigne à la fois le lancement de pétitions à cet égard et l’organisation d’un mouvement social jeudi 5 décembre prochain. Entre réforme des rythmes scolaires et revalorisation du salaire réel des enseignants, le ministère fait preuve de bonne volonté, mais manquerait encore de pédagogie.

Aller plus loin :

Décret n° 2013-790 du 30 août 2013 instituant une indemnité de suivi et d'accompagnement des élèves au bénéfice des personnels enseignants du premier degré

Arrêté du 30 août 2013 fixant le taux de l'indemnité de suivi et d'accompagnement des élèves instituée au bénéfice des personnels enseignants du premier degré

ShareThis
Connexite Premium

Publicité