Imprimer

A la une

Vendredi 08 Janvier 2016

Inégalités entre territoires dans l’accès aux services essentiels

Moins de 4 minutes, c’est le temps que met, "par voie routière", un habitant sur deux de la France métropolitaine pour accéder aux principaux services de la vie courante, tels que commerces (boulangeries, supermarchés…), établissements d’enseignement (écoles, collèges, lycées…), postes, banques, médecins, pharmacies… C’est une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), qui l’affirme, tout en soulignant "de forts écarts entre les territoires", ne serait-ce que du point de vue du temps de trajet, "un critère prépondérant de l’accessibilité aux services". Selon la densité de la commune, constate l’Insee, les temps d’accès vont du simple au triple.

Si, par exemple, en Île-de-France, la quasi-totalité de la population accède aux principaux services en moins de 7 minutes, de même que celle de Provence-Alpes-Côte d’Azur ou du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, trois habitants sur quatre en Bourgogne Franche-Comté bénéficient des mêmes conditions d’accès et seulement la moitié des Corses

Parmi les critères jouant un rôle important dans ces disparités, à noter : le fait de faire partie ou non de grands espaces urbanisés (Strasbourg-Mulhouse, Perpignan-Nice, Longwy-Nancy-Metz, Nantes-Rennes-Angers, Dunkerque-Lille-Maubeuge…), d’habiter un chef-lieu de département ou une commune périphérique. Autre critère non négligeable : la géomorphologie pour certains territoires de montagnes (sud des Alpes, Pyrénées, Cévennes…) allongeant les temps de trajet.

Les auteurs de l’étude soulignent par ailleurs que "les conditions d’accès aux habitants aux services de proximité constituent un enjeu essentiel des politiques territoriales". Ils rappellent le rôle du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), chargé de "concevoir et de conduire la politique nationale d’égalité des territoires et d’en assurer le suivi et la coordination inter ministérielle". Pour cela, "il met en œuvre les dispositifs pour répondre à l’objectif de l’égalité d’accès aux services, des quartiers de la politique de la ville aux territoires les moins denses".

Aller plus loin

Accéder à Insee Première

ShareThis
Connexite Premium

Publicité