Imprimer

A la une

Mardi 01 Septembre 2015

Hope : postuler pour partager ses pratiques professionnelles en Europe

L’Union européenne n’est pas qu’une somme d’institutions politiques, elle est aussi à la source de coopération et d’échanges importants de populations ou de professionnels. Erasmus ? Oui, mais pas seulement. Le programme Hope qui existe depuis 30 ans vise à faire émerger une Europe de la santé par des voyages d’études de professionnels de santé. Médecins, directeurs, ingénieurs ou cadres de santé sont invités à déposer leurs dossiers pour découvrir en immersion les systèmes de santé d’autres pays européens entre le 9 mai et le 5 juin 2016.

Fortement décentralisé, le programme mise sur le professionnalisme de l’hôpital d’accueil et sur celui du stagiaire : il leur appartient d’organiser les 4 semaines d’échanges comme ils le souhaitent. Selon la Fédération hospitalière de France, qui est partie à la Fédération européenne des Hôpitaux, organisatrice du programme, ces échanges permettent de diffuser les bonnes pratiques à l’œuvre à l’étranger. Deux d’entre elles sont particulièrement mises en avant : être orienté vers le patient, pour lui faciliter à la fois le temps de séjour et le retour chez soi d’une part et adopter une logique entrepreneuriale à l’hôpital d'autre part.

Pour être retenu dans le programme, les candidats doivent prouver un niveau linguistique suffisant, mais un niveau médical particulier n’est pas requis, si ce n’est d’avoir 3 ans d’expérience. Le programme n’est en effet pas médical ou technique mais « multi-professionnel », ce qui explique la présence dans le programme de directeurs d’hôpitaux. Reste que le contenu du programme, s’il a un titre précis (« Innovation à l’hôpital: demain se prépare aujourd’hui »), doit être élaboré dans une relation de gré à gré entre le stagiaire et le service qui l’accueille… et sans doute l’aide du coordinateur national. Seule obligation : au moins une journée doit être réservée à l’étude du système de santé d’accueil, ce qui se traduit par un échange qui ne se limite pas à un seul service. Selon les documents du programme Hope, les services tant administratifs que médicaux du pays d’accueil doivent pouvoir être visités.

Les candidatures doivent être adressées à la Fédération hospitalière de France avant le 31 octobre 2015 pour pouvoir être présent à la cérémonie de clôture des stages, à Rome, du 6 au 8 juin 2016.

Aller plus loin :

ShareThis
Connexite Premium

Publicité