Imprimer

A la une

Lundi 21 Mars 2016

Groupements hospitaliers de territoire : le Gouvernement mobilise 10 millions d’euros

Le 17 mars, Marisol Touraine installait le comité national de suivi de la mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT), "élément essentiel pour la réussite de cette réforme", a-t-elle souligné. Elle a annoncé la mobilisation de 10 millions d’euros de crédits supplémentaires en 2016 pour accompagner la réforme, ainsi qu’un plan de formation pour les hospitaliers.

La ministre a rappelé l’objectif de ce "nouveau mode de coopération entre les établissements publics de santé à l’échelle d’un territoire" prévu par la loi de modernisation de notre système de santé, et dont l’objectif est de "garantir à tous les patients un meilleurs aux soins en renforçant la coopération entre les hôpitaux publics autour d’un projet médical". Il s’agit en effet de "mieux organiser les prises en charge, territoire par territoire, et de présenter un projet médical répondant aux besoins de la population". Marisol a déclaré à ce propos : "Les acteurs de l’hôpital doivent construire des GHT adaptés à leur territoires".

Ce à quoi, l’Association des maires de France (AMF) avait déjà réagi il y a quelque temps en demandant que les maires et les présidents d’intercommunalité soient "étroitement" associés à la mise en place des GHT, faisant valoir qu’un établissement de santé "n’est pas une entité indépendante mais est bien ancré dans un territoire e a des impacts forts sur celui-ci en termes d’emploi, des services et de transport".

Tandis que de son côté, la Fédération hospitalière de France (FHF) alertait sur un risque de sur-réglementation quant à la mise en œuvre de ces groupements au vu des premières versions des décrets d’application, appelant le Gouvernement à « une initiative politique pour sauver la réforme ».

ShareThis
Connexite Premium

Publicité