Imprimer

A la une

Vendredi 11 Septembre 2015

Les Français pour une administration "zéro papier, zéro guichet, zéro déshumanisation"

Les trois quarts des Français  (75 %) estiment prioritaire que l’Etat utilise de plus en plus Internet et la technologie dans ses relations avec les administrés, selon le baromètre Digital Gouv’2015 "Les Français et la transformation numérique de l’Etat", réalisé par IPSOS pour Sopra Steria, groupe qui se présente comme "un leader européen de la transformation numérique".

Globalement, le développement du numérique de l’Etat et de l’administration en France est jugé avancé par 59 % des Français. Ils sont encore plus nombreux (84 %) à porter ce jugement pour le domaine de la fiscalité et celui de la sécurité sociale (60 %). Mais seuls 30 % ont la même estimation concernant les secteurs de la justice et de la police.

A noter que le développement du numérique comme outil de simplification est jugé particulièrement prioritaire pour certains événements de la vie courants, souvent difficiles ou stressants : la perte et la recherche d’emploi, le départ à la retraite, la demande d’aide (allocations familiales, aide au logement, RSA…).

Quant au développement de nouveaux outils numériques par l’Etat, rendant notamment possibles les démarches par Internet, près de 9 Français sur 10 (89 %) se déclarent prêts à les utiliser, "quitte à renoncer à certaines habitudes", y compris les plus âgés : 86 % des 65 ans et plus.

Parmi les principaux avantages de l’administration numérique perçus par les Français : gagner du temps, sans se déplacer. Cette forte demande du "zéro papier, zéro guichet" est cependant tempérée par un refus catégorique des Français d’une déshumanisation complète de l’administration. Ils souhaitent, en cas de difficultés, pouvoir être accompagnés, parler à un agent, au téléphone ou via un système de messagerie instantanée.

Au total, une simplification, mais aussi une rationalisation des services, pour une gestion personnalisée, sont au cœur des attentes des administrés : 87 % d’entre eux souhaiteraient pouvoir disposer d’un compte unique sécurisé donnant accès à tous les services publics en ligne, 92 % ne pas avoir à donner les mêmes informations à différentes reprises, 88 % être informés des démarches à entreprendre par événement de vie.

 

Aller plus loin

Les résultats du baromètre

ShareThis
Connexite Premium

Publicité