Imprimer

A la une

Mercredi 08 Novembre 2017

La défense des communes au cœur du Congrès des maires 2017

L'association des maires de France (AMF) a dévoilé mercredi 8 novembre les temps forts de son 100e Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France qui se tiendra du 20 au 23 novembre au Parc des expositions à Paris, porte de Versailles. Emmanuel Macron, attendu de pied ferme par les élus locaux, viendra clôturer ce Congrès, dans un contexte marqué par la défiance entre l’État et les collectivités.

« Réussir la France avec ses communes » sera le fil conducteur de ce rendez-vous politique majeur des élus locaux. Plus de 15 000 participants sont attendus durant ces trois jours de débats et d’échanges. « Ce Congrès est historique : il marque l’importance de la commune dans l’organisation territoriale et illustre le rôle joué par l’AMF », a précisé François Baroin, le président de l’AMF, à l’occasion de la conférence de presse de présentation. « Les enjeux de ce Congrès seront de clarifier les intentions de l’État dans un contexte marqué par la réduction des dépenses locales à hauteur de 13 milliards d’euros, la baisse du nombre de contrats aidés ou encore les bouleversements attendus dans le logement social (…) Ce sera un temps de dialogue, avec, outre le chef de l’État, 15 ministres ou secrétaires d’État qui viendront s’exprimer. Au terme du Congrès, les maires seront à quoi s’en tenir », a-t-il déclaré.

Durant ces trois journées, de nombreux sujets d’actualité seront abordés. La vulnérabilité des territoires face aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles, la politique de sûreté locale (bâtiments municipaux, écoles, crèches, voie publique…) et la place des communes dans une Europe en mutation marqueront la journée du mardi 21 novembre.

Le bilan des réformes territoriales, l’avenir des communes et des intercommunalités dans cette nouvelle architecture, la place des territoires ruraux et les problématiques de citoyenneté (« favoriser le civisme et la citoyenneté »), de développement économique (« une nouvelle approche entre attractivité et proximité »), d’éducation (« Les collectivités, actrices de la réussite des enfants, à quelles conditions ? ») et du numérique (« Très haut débit fixe et mobile : un déploiement urgent pour tous les territoires ») rythmeront le mercredi 22 novembre. Enfin, jeudi 23 novembre, il sera question de la nouvelle donne en matière de finances locales, du rôle de maires pour favoriser l’alimentation durable de qualité ou améliorer la politique de petite enfance.

Pour cette 100è édition, deux Forums auront lieu le mercredi 22, après-midi : le premier sur les « JO 2024 un héritage territorial à construire » et le second sur « la place des femmes dans les exécutifs locaux ». Par ailleurs, l’AMF dévoilera plusieurs enquêtes exclusives : sur la réforme des rythmes scolaires (21 700 communes ayant une école publique ont été interrogées) ; sur « l’évolution de la situation financière du bloc communal de 2013 à 2016 »(étude conjointe CDC-AMF) ; sur « le panier du maire » et sur la situation financière en 2016 des communes et intercommunalités par strates démographiques (Territoires et finances, réalisée en partenariat avec la Banque Postale) et sur les communes nouvelles (Synthèse de l'enquête "Communes nouvelles où en êtes-vous" ? Territoires Conseils-AMF).

Julien Nessi

http://www.amf.asso.fr

 

ShareThis
Connexite Premium

Publicité