Imprimer

A la une

Mardi 08 Mars 2011

L’égalité professionnelle homme-femme dans la fonction publique : "un enjeu pour la France"

Ce lundi 7 mars, veille de la Journée internationale des droits de la femme, la députée UMP Françoise Guégot a remis à Nicolas Sarkozy un rapport sur l’égalité professionnelle homme-femme dans la fonction publique.

Tout d’abord, il faut souligner que la fonction publique présente un taux de féminisation de 59,8%. Mais si les femmes représentent plus de la moitié des cadres de la fonction publique, les disparités sont néanmoins loin d’être révolues.

En effet la fonction publique d’Etat compte seulement 20,3% de femmes occupant des emplois de direction fin 2008 ; elles sont donc sous-représentées dans les postes à responsabilités. De plus, des écarts de rémunérations au désavantage des femmes persistent : en 2008 on observe un écart salarial de 7% entre le salaire médian des hommes et celui des femmes.

Pour remédier à ces inégalités et pour que l’Etat montre l’exemple, Françoise Guégot met en avant plusieurs propositions. Elle préconise notamment de fixer des objectifs clairs et contraignants de proportion de femmes aux postes de direction : 40% de cadres supérieurs féminins dans les administrations d’ici 2015 et 40 % de femmes pour les emplois nommés en Conseil des ministres d’ici 2017.

La député veut aussi faciliter la conciliation vie privée-vie professionnelle des femmes grâce à des chartes de "gestion du temps" qui proscriraient par exemple les réunions avant 9h et après 18h, qui compliquent la vie de famille.

Finalement, Nicolas Sarkozy a indiqué qu’il y aurait des travaux interministériels sur ces questions d’égalité homme-femme dans la sphère publique, et que des négociations seront rapidement ouvertes avec les partenaires sociaux.

 

 

ShareThis
Connexite Premium

Publicité