Imprimer

A la une

Mardi 04 Decembre 2012

L’Education nationale se mobilise pour raccrocher les décrocheurs

"Aujourd’hui on est capable de raccrocher 9.500 jeunes sortis du système scolaire et je souhaiterais que nous passions à 20.000 en 2013". Paroles du ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, ce matin sur RTL, qui a évoqué un objectif de 70.000 à la fin du quinquennat Hollande, objectif qu’il a qualifié de "raisonnable".

Ce même jour, le ministre présentait, lors du séminaire de lutte contre le décrochage scolaire, le dispositif "Objectif formation-emploi" consistant en une série de mesures, parmi lesquelles : un contrat "Objectif formation-emploi" proposé à chaque jeune décrocheur avec un parcours personnalisé de retour en formation et l’accompagnement par un tuteur ; la mise en place de réseaux regroupant, aux côtés des 360 plates-formes d’appui et de suivi des décrocheurs, les acteurs de l’Education nationale pour favoriser le retour en formation dans un établissement scolaire, en formation continue ou en apprentissage ; la désignation d’un référent en charge de la lutte contre le décrochage dans les établissements les plus touchés ; la mobilisation des places disponibles dans les formations menant à des métiers à fort besoin de recrutement ; des offres combinées service civique-formation en partenariat avec le ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative et l’Agence du service civique ; l’élaboration d’un catalogue recensant les solutions de formation pouvant être proposées aux jeunes ; la mise en service, via l’Onisep, d’un site Internet de géolocalisation des structures de formation.

Le ministère rappelle qu’environ 140.000 jeunes sortent chaque année du système éducatif avec tout au plus un brevet des collèges comme diplôme. Le phénomène de décrochage intervient, le plus souvent, dès la fin de la scolarité obligatoire et touche en majorité les garçons (57 %) et les élèves en filière professionnelle (second cycle professionnel : 49 % ; second cycle général et technologique : 28,2 %).


Aller plus loin

Le dispositif "Objectif formation-emploi"

ShareThis
Connexite Premium

Publicité