Imprimer

A la une

Vendredi 24 Mai 2013

Ecole numérique : délégué académique et nouvelle gouvernance territoriale

Le Café pédagogique publie sur son site Internet la note que le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, a adressée aux recteurs d’académie avec pour objet la "déclinaison au niveau académique de la stratégie numérique du ministère", dont l'objectif est : "faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique", stratégie présentée par le ministre le 13 décembre dernier, dans le cadre de la "refondation de l’Ecole ".

"Il revient aux recteurs d’assurer la mobilisation de tous autour de cette ambition et de définir les modalités de fonctionnement de la gouvernance académique", souligne la note, qui décline, sous la forme d’une véritable feuille de route, les différents points à mettre en œuvre, selon un calendrier précis :

D’ici la fin du mois de juin : formalisation d’une feuille de route académique pour le développement des usages du numérique, déclinant la stratégie numérique ministérielle sur l’année scolaire 2013-2014 ; préparation d’un volet dédié au numérique au sein du plan académique de formation ; mise en place d’une gouvernance académique interne dédiée au numérique, qui devra être opérationnelle pour préparer la prochaine rentrée scolaire.

D’ici la fin de l’année 2013 : installation d’une gouvernance territoriale avec les collectivités, accompagnée d’une généralisation du conventionnement sur le numérique ; accompagnement de la mise en place du collège numérique pilote de l’académie.

S’agissant de la gouvernance interne, le recteur doit désigner un délégué académique au numérique (DAN), lequel aura pour mission de « proposer une stratégie académique déclinant les orientations nationales de développement et de formation aux usages du numérique, d’en animer la mise en œuvre et d’en évaluer les résultats ».

Quant à la mise en place d’une gouvernance territoriale et la contractualisation avec les collectivités, il s’agira, pour les recteurs, de "renforcer le partenariat" avec celles-ci. "Le développement des usages ne pourra être effectif que si la politique numérique du rectorat est coordonnée avec la politique d’acquisition et de maintenance des collectivités", souligne la note, qui précise : "Il est indispensable que ce dossier fasse l’objet d’un partenariat spécifique entre l’académie, le conseil régional, les conseils généraux et, le cas échéant, les communes et établissements publics de coopération intercommunaux".

Aller plus loin

La note publiée par le Café pédagogique

ShareThis
Connexite Premium

Publicité