Imprimer

A la une

Mardi 12 Janvier 2016

Deux heures pour initier la population aux gestes qui sauvent : une campagne nationale associant les maires

Conséquence des attentats du 13 novembre, "ces dernières semaines, nombre de nos concitoyens ont manifesté leur volonté de mieux se préparer aux situations de crise, en étant formés aux premiers secours. Il apparaît nécessaire d’apporter une réponse à cette demande, dans un contexte où la part des Français déjà formés reste faible". Paroles de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, dans une instruction qu’il a adressée aux préfets ayant pour objet la "sensibilisation des Français aux gestes et comportements qui sauvent".

Le texte annonce le lancement d’une campagne nationale qui se déroulera les week-ends du mois de février sous la forme de sessions courtes d’initiations, organisées dans chaque département. Distincte de la formation aux premiers secours de niveau 1 (PSC1), ces initiations seront organisées autour de deux modules d’une heure chacun :
- Un  module "alerter, masser, défibriller" ;
- Un module "traitement des hémorragies".

Un référentiel pédagogique national précisant le contenu de ces eux modules sera diffusé début janvierauprès des préfectures et des établissements scolaires, des services d’incendie et de secours, des associations agréées de sécurité civile.

Outre les maires, sont partenaires de l’action : les services d’incendie et de secours, les établissements scolaires et formateurs internes de l’Education nationale sur la base du volontariat, les associations agréées de sécurité civile et les unions départementales de sapeurs-pompiers. Peuvent y être associés les services de police et de gendarmerie.

Quant aux modalités pratiques d’organisation, détaillées dans l’instruction, à noter les points suivants :
- avant le 15 janvier sera réuni par les préfets le conseil déprtemental de sécurité civil afin d’arrêter les dates, le nombre de sessions et les lieux où elles se dérouleront ;
- un programme d’action départemental sera établi par chaque préfet au plus tard le 20 janvier, il sera rendu pulic via le site Internet départemental de l’Etat ;
- un site Intenet sera créé par la DICOM, renvoyant sur les sites départementaux :
- des supports d’information sont en cours d’élaboration ;
- le principe d’une inscription préalable des personnes intéressées est conseillé, pour des raisons de sécurité.

Aller plus loin

L’instruction

ShareThis
Connexite Premium

Publicité