Imprimer

A la une

Mercredi 17 Fevrier 2016

Collectivités locales : Standard & Poor’s prévoit une nouvelle réduction de l’investissement et une maîtrise globale de l’endettement

Dans une étude sur les finances des collectivités locales, l’agence de notation Standard & Poor’s prévoit que "la maîtrise globale de l’endettement n’empêchera pas des tensions financières individuelles". Elle estime que leur recours à l’emprunt a atteint 16,5 milliards d’euros en 2015 (moins cependant que ses prévisions de l’an dernier : 18 milliards d’euros), ce, grâce à une épargne brute plus élevée que prévue, et qu’il devrait augmenter pour atteindre 17,5 milliards d’euros en 2016 et quelque 19 milliards en 2017.

Ces hausses, somme toute "maîtrisées", selon l’agence, résulteraient essentiellement de l’augmentation du recours à l’emprunt du bloc communal à 9,5 milliards d’euros en 2016 et 11 milliards d’euros en 2017, contre 9 milliards d’euros environ en 2015.

Standard & Poor’s revient par ailleurs sur les conséquences de la poursuite de la réduction des dotations de l’Etat en 2016 et 2017 (11 milliards sur la période 2015-2017) et prévoit : de premières baisses, certes limitées, des recettes de fonctionnement des collectivités locales (-0,3% en 2016 et -0,4% en 2017), l’accentuation de la pression sur leur épargne brute (elle passerait sous les 10% des recettes de fonctionnement en 2017, versus 13% en 2015 et 17% au début de la décennie. Un niveau relativement "satisfaisant" en comparaison internationale.

L’agence estime cependant que les collectivités locales seront amenées à opérer de "nouveaux ajustements à la baisse de leur effort d’investissement". Après une baisse de 6% des dépenses d’investissement en 2014 (année des élections municipales), il faut compter sur de nouvelles réductions d 6% en 2016 et de 3,5 en 2017, "principalement liées aux ajustements effectués par les blocs communal et départemental". S’agissant du bloc communal, ces ajustements devraient contenir les besoins de financement.

ShareThis
Connexite Premium

Publicité