Imprimer

A la une

Mardi 19 Aout 2014

La carte des futures intercommunalités en Île-de-France : un "pavé dans la mare" ?

Des intercommunalités "mastodontes", une carte "explosive", le projet de schéma régional de coopération intercommunale dessiné par le préfet de région d’Île-de-France, qui doit être rendu officiellement le 28 août, et que publie aujourd’hui Le Parisien, provoque d’ores et déjà des remous, sans doute parce qu’il est par nature provocateur, du moins si l’on en croit la réaction de certains élus, dont celle citée par le quotidien : "A première vue, on peut penser que c’est une carte tactique, une façon pour le préfet de lancer des pavés dans la mare pour voir ce qui passe ou ne passe pas". Prévision dudit élu : "Il y aura sûrement des ajustements".

Le Parisien révèle la disparité entre les intercommunalités. Ainsi, la nouvelle intercommunalité de Versailles-Plateau de Saclay s'étendrait de Linas, dans l’Essonne, à Versailles, dans les Yvelines en regroupant 800.000 habitants. Une autre voit ses frontières entourer Sarcelles que Rouvres, avec, en son centre, l'aéroport international de Roissy. Soit autant de pôles économiques et démographiques qui en feront des moteurs de l'activité en grande banlieue, permettant d'équilibrer, relativement, la puissance du futur "Grand Paris".

En comparaison, les intercommunalités de Cergy-Pontoise ou celle s'étendant d'Auvers-sur-Oise à Berville atteignent à peine la masse critique de 200.000 habitants.

Quant aux actuelles intercommunalités ayant leur siège dans le futur Grand Paris, la nouvelle carte prévoit une moyenne de 31 villes par intercommunalité, contre 8 aujourd’hui, et des territoires à 350.000 habitants contre 94.000 environ en moyenne actuellement.

La carte est loin d'être définitive, mais elle provoque le débat.

Consulter la carte

 

ShareThis
Connexite Premium

Publicité