Imprimer

A la une

Mardi 18 Fevrier 2014

L’avancement des agents publics ne sera pas gelé… Paroles de Premier ministre

Chacun se souvient du démenti formel apporté par Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, aux informations publiées début février par Les Echos affirmant que celui-ci avait proposé de geler les promotions et avancements automatiques des fonctionnaires pendant deux ans, ce, dans le but d’économiser quelque 1, 2 milliard d’euros. Les principaux syndicats de fonctionnaires avaient alors vivement réagi face à cette "menace", se retournant vers le Premier ministre, pour obtenir de sa part des éclaircissements de nature à les rassurer.

C’est chose faite désormais puisque celui-ci, dans une lettre qu’il leur a adressée le 14 février, les assure qu’"aucune mesure ne sera prise qui aurait pour objet de geler l’avancement des agents publics".

Ce qui, selon l’UNSA (Union nationale des syndicats autonomes) Fonction publique, qui a réagi à ce courrier, "met un terme aux rumeurs sur un éventuel gel du déroulement de carrière des fonctionnaires". L’organisation syndicale considère qu’il s’agit là d’un "signal d’apaisement […] de nature à permettre un retour à un dialogue social plus serein", tout en rappelant que les agents de la fonction publique sont "victimes d’un blocage du point d’indice depuis quatre ans" et en affirmant sa détermination à participer, "sans tabou mais avec combativité", aux discussions qui seront engagées sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations dans les semaines et les mois prochains.

Quant à Jean-Marc Ayrault, il indique, dans son courrier, qu’il a demandé à la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, "d’ouvrir […] cette négociation qui doit reposer sur des engagements réciproques car, dans la situation budgétaire que nous connaissons, la fonction publique doit participer à l’effort de redressement du pays". Et de poursuivre : "Nous pouvons y parvenir par des économies et des réorganisations", tout en soulignant qu’il "n’y aura pas de baisse du pouvoir d’achat des fonctionnaires".

Aller plus loin

L'actualité connexite.fr du 6 février 2014 : "Fonctioonaires : après le gel du point d'indice, le gel de l'avancement ? Vincent Peillon dément, certains veulent y croire"

ShareThis
Connexite Premium

Publicité