Imprimer

A la une

Mercredi 17 Avril 2013

Agents de la fonction publique : état des lieux en forme de galerie de portraits

En 2010, 5,5 millions de salariés travaillent dans la fonction publique, dont 143.000 bénéficiaires de contrats aidés, relève Insee Première d’avril, qui dresse un état des lieux des emplois dans les trois volets: les catégories A étant majoritaires dans la fonction publique de l’Etat (FPE), les catégories C dans les fonctions publiques hospitalière (FPH) et territoriale (FPT). Quelque 60% des agents de l’ensemble des trois versants sont des femmes, dont 70% travaillent à temps complet

Autres constats mis en avant par l’étude : la territoriale compte le plus grand nombre de salariés âgés (âge médian : 44 ans), l’hospitalière celui des plus jeunes (âge médian : 41 ans). A titre de comparaison, l’âge médian des salariés dans le secteur privé est de 38 ans.

Concernant la répartition titulaires/non-titulaires, les premiers sont en moyenne plus âgés que les seconds (y compris les contrats aidés), lesquels représentent un quart des agents, soit un total de 1,4 million de personnes, ceux de la FPE et de la FPT étant souvent des agents administratifs. S’agissant des non-titulaires, 35% ne travaillent pas à temps complet, plus d’un tiers d’entre eux travaillant à 80%.

Quant aux femmes, qu’elles soient titulaires ou non, la part d’agents à temps partiel varie selon l’âge. Chez les femmes titulaires, le recours au temps partiel atteint un maximum entre 30 et 40 ans, des différences étant cependant notables selon les trois versants de la fonction publique. Des différences dues aux écarts d’âge à la maternité, lesquels varient en fonction du niveau de qualification des femmes. Ainsi, dans la FPH, le temps partiel est maximal chez les femmes de 33 ans tandis qu’il culmine à 34 ans chez les enseignantes, à 37 ans dans la FPT et à 40 ans dans la FPE, hors enseignants. Pour les femmes non titulaires, la part du temps partiel varie également avec l’âge, une évolution qui se déroule de façon régulièrement croissante dans la FPT et la FPH, et comme pour les titulaires dans la FPE (y compris les enseignants),

Les personnels de la fonction publique à temps partiel "peuvent, sous certaines conditions, occuper un autre emploi dans le privé ou dans le public", rappelle l’auteur de l’étude. C’est ainsi qu’au 31 décembre 2010, 29% d’entre eux cumulaient leur poste principal (poste actif non annexe, donnant lieu à une rémunération d’activité et dont le volume de travail associé est suffisant)) avec au moins un autre emploi, soit dans le privé (21%), soit dans le public (5%) ou dans les deux secteurs (3%). Les proportions étant beaucoup plus élevées pour les non-titulaires (respectivement 32%, 7% et 5%) que pour les titulaires à temps partiel. Autre précision notable de l’étude : "les agents à temps partiel ayant simultanément plusieurs postes dans la seule fonction publique occupent en moyenne 2,2 postes". Un cumul qui permet à 39% d’entre eux de travailler finalement à temps complet.

Aller plus loin

Insee Première Avril 2013
 

ShareThis
Connexite Premium

Publicité