Imprimer

A la une

Mardi 18 Novembre 2014

70.000 candidats aux postes de professeurs des écoles

La stratégie pour l'École de la République commencerait-elle a porter ses fruits ? Les réponses de la ministre de l'Éducation nationale à l'occasion des questions au gouvernement semblent en témoigner.

La destruction des postes au sein de la plus large administration de la République avant 2012 avait fortement ralenti les candidatures aux concours de l'enseignement, mettant en péril la qualité des recrutements. Pour y remédier, le gouvernement a axé sa politique sur deux mesures.
En premier lieu, le budget de l'Éducation nationale bénéficiera d'un milliard d'euros en plus d'ici 2017. Ce budget permettra non seulement de financer de nouveaux équipements mais surtout d'engager de nouveaux enseignants.
En second lieu en effet, l'ambition de recruter 60.000 professeurs supplémentaires (tant au primaire que dans le secondaire) est maintenue. La ministre annonce « qu'en moyenne, 25.000 personnes entrent chaque année dans les nouvelles écoles supérieures du professorat et de l'éducation ».

Le ministère insiste sur le nombre de candidats, en constante et très nette augmentation. De 40.000 candidats aux postes de professeur des écoles en 2013, ce sont plus de 70.000 qui ont candidaté cette année.

Restent des points à améliorer, notamment les recrutements de professeurs de mathématiques. Le ministère annonce le lancement d'une campagne de communication dite « Grande stratégie nationale pour les mathématiques » avec le soutien du titulaire français de la médaille Fields, Cédric Villani.

Aller plus loin

Question de Mme Brigitte Gonthier-Maurin, réponse de Najat Vallaud-Belkacem

ShareThis
Connexite Premium

Publicité