Imprimer

A la une

Mercredi 21 Janvier 2015

2680 postes créés d'ici 2018 contre le terrorisme

2680 postes et 485 millions d’euros. Face à la menace terroriste, qui s’est matérialisée en ce début d’année, le Premier ministre a annoncé un plan de recrutement exceptionnel.

2680 fonctionnaires seront recrutés au cours entre 2015 et 2018. Le recrutement bénéficiera au ministère de l’Intérieur (1.400 postes), au ministère de la Justice (950 postes), au ministère de la Défense (250 postes) et au ministère des Finances (80 postes dont 70 pour les Douanes). La juridiction antiterroriste parisienne sera par exemple renforcée de 27 personnels et de 16 magistrats référents "anti-terrorisme" dans les parquets.

Les recrutements au ministère de la Justice devraient permettre de renforcer les effectifs pénitentiaires. Les moyens supplémentaires sont affectés à la création de quartiers dédiés aux seuls détenus radicalisés ainsi qu’à la création d’un fichier informatique dédié.

Selon la formule, très politique, du Premier ministre : "La gauche explique qu’il n’y a qu’à appliquer les textes. J’entends pour ma part être pragmatique : ce qu’il faut, c’est corriger, améliorer."… tout en donnant plus de moyens pour assurer l’ordre public.

Aller plus loin :

Manuel Valls annonce des mesures exceptionnelles

ShareThis
Connexite Premium

Publicité